La Ressourcerie est une solution écologique parce que les objets abandonnés y trouvent une seconde vie. Leur remise sur le marché ne nécessite pas de nouvelles matières premières et évite l’accumulation de déchets.
La Ressourcerie est équitable parce qu’elle n’a pas un but lucratif, mais aussi parce que pour donner cette seconde vie aux objets elle crée des emplois et investit ses revenus pour développer des services souvent reconnus d’intérêt général.
Les Ressourceries développent leurs activités selon le concept des 3R (réduire, réemployer/réutiliser, recycler). C’est aujourd’hui une priorité partagée par l’Etat et les collectivités territoriales. Cette ambition commune ouvre un nouveau champ de partenariat entre les acteurs de l’économie sociale et solidaire et les collectivités territoriales.
Les Ressourceries et leur Réseau national font au quotidien la promotion des gestes éco-citoyens. Les échanges de bonnes pratiques, les ateliers créatifs à partir de récupération, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets sont autant d’actions initiées par les Ressourceries.
Les Ressourceries sont des acteurs de terrain proche des citoyens. Cette proximité donne une légitimité aux messages et aux conseils de réduction des déchets diffusés. Les Ressourceries deviennent donc un relais d’informations, mais aussi une structure d’accompagnement, un véritable vecteur d’éco-citoyenneté.
Réseau National des Ressourceries